Formation en ligne

Prof & Zen

Comment favoriser les processus d’apprentissage par la gestion du stress des apprenants et des enseignants ?

Vous êtes enseignants et vous voulez augmenter votre impact auprès des élèves et augmenter votre bien être en classe alors je vais vous parler d’une approche nouvelle, pour faire diminuer votre stress, retrouver une classe silencieuse et augmenter l’attention et la concentration des élèves, sans faire la police en classe, sans crier et sans vous épuiser.

Témoignages de quelques enseignants qui ont suivi ma formation

Corinne, professeur de sciences,

Comme prévu grâce à mon exercice de visualisation, j’ai proposé et effectué un exercice de respiration aux élèves de seconde A. Incroyable, ils se sont tous prêtés au « jeu » et quel calme après l’exercice !!! En plus j’ai pris une voix douce : si si si … j’y suis arrivée !!

Je suis convaincue et referai l’année prochaine. Merci pour cette journée et tous les bons conseils !

Xavier, professeur de mathématiques et physique,

Depuis 6 semaines, je fais une séance de respiration par semaine (parfois 2) avec les Term S (bon OK je n’ai pas pris la classe la plus difficile…. je ne suis pas suicidaire non plus !… mais sûrement une des classes qui compte le plus d’élèves stressés.

Il a fallu quelques séances pour que je trouve « ma place » et que je n’éclate pas de rire rien qu’à m’entendre car c’est assez éloigné de « ma posture » habituelle dans la classe.

Aujourd’hui j’ai fait passer un questionnaire aux élèves pour avoir un retour sur cette expérience. Vous trouverez les réponses en pièce jointe. Il n’est pas question de faire une analyse pointue mais juste de savoir si il paraissait intéressant de continuer. Il semblerait que oui même si les séances sont loin d’être parfaites …. il va falloir que je retienne encore quelques fous rires.

Je vous encourage à tenter l’expérience.

Catherine, professeur de SVT,

Classe de 22 élèves de STAV1 (où je suis aussi prof principal ) en cours de biologie à 8 h : c’est une classe qui bavarde beaucoup, qui a du mal à rester mobilisée.

test effectué avec l’exercice de cohérence cardiaque

1er constat : le calme était impressionnant c’était la 1ère fois que je l’obtenais.

2ème constat , à la fin : les élèves ont eu du mal à « revenir  » ils étaient extrêmement calme et détendus ce sont leurs paroles et ils disaient que le l’absence de bruit était très reposant . La majorité d’entre eux ont pu visualiser le cours déjà fait au travers des phrases clés que j’ai énoncé : ils avaient l’impression d’avoir mieux compris le cours

même moi j’ai mis un moment avant de reprendre contact avec les bruits environnants

Je pense que je referai cette » expérience » avec cette classe dans quelques temps.